Vos messages de sympathie

Ajouter votre message ci-dessous, (qui sera ajouté après vérification) :
(* : champs requis)


Michel-Olivier: Serre-Che
La Montagne t'as appellé trop fort - Elle t'as pris dans ses bras.Mes plus cordiales pensées à ta maman et à tous ceux qui t'étaient proches. Adieu l'Ami - à +.

lundi 23 juin 2008
jean paul cacha: le casset
djano tu trouvait la volonté d' aller au fond des choses avec amour,humilité et sans concession. tu nous a quitté bien sur trop tot;tu est resté dans ton element comme tu me l' as toujours dis lors de nos barouds. Nous nous devons de conserver ta conception de la vie,ta (couillonade)et oui il fallait aussi bien décomprésser aprés tes expés. tchao popol

lundi 23 juin 2008
cordanoeud: mions
Quelle effroyable nouvelle ! j'ai connu JNO au camp de base du Cho-oyu il y a trois ans oùnous avons passé d'excellents moments avec lui et nico. J'ai toujours apprécié sa bonne humeur, sa façon de voir la montagne et tremblé systématiquement en écoutant ses récits et voyant ses films. Il a rejoint sa légende mais à quel prix.

lundi 23 juin 2008
eric: peymeinade
Terrible nouvelle. J'ai eu la chance de vivre à ses cotés la superbe aventure d'une expé et de partager des moments forts avec lui. Il nous avait tant apporté. Son amitié était précieuse, sa modestie un exemple et son expérinece extraordinaire. Merci pour ce que tu nous as donné. Je pense a toi et à ta famille.

lundi 23 juin 2008
François Bréchu: La Salle les Alpes
Adieu 'mon Jean No', tu as beaucoup fleurté avec la montagne et finalement elle t'a gardé, beaucoup trop tôt et beaucoup trop loin. Je ne pourrai plus bricoler ni tes skis, ni tes chaussures pour que tu ailles toujours plus haut, mais tu resteras inoubliable. Une grande pensée pour ta Maman. François.

lundi 23 juin 2008
Cécile
En montagne, on ne peut pas tout contrôler... c'est ce que tu disais et c'est pour ça que tu l'aimais cette nature, plus forte que tout, et surtout plus forte que l'homme et ses conquêtes. Mais tu étais si fort que je te croyais invincible... Veilles sur nous de là oùtu es, nous avons besoin de toi.

dimanche 22 juin 2008
Anne et Grégoire: Paris
Merci de nous avoir fait rêver, tu vas nous manquer. Nous pensons très fort à tes proches.

dimanche 22 juin 2008
Colin: la Grave
J'ai fait quelque virages dans ton honneur aujourd hui dans la face nord de Rateau. tu aurait bien aime l'ambiance austere, le ski technique...j'ai eu les triste nouvelles la veille au refuge promotoire . The WHITE RIDE CONTINUES. SKI ON JEAN-NO!!!!

dimanche 22 juin 2008
nadine: la turbie 06
j'appréciais ta bonne humeur,ta simplicité ta gentillesse et ton humour,j'ai fait parti de l'équipe des trekkeurs de monaco everest 2007,reste un grand sentiment d'injustice et un grand vide,je pense bien à toi et à tes proches

dimanche 22 juin 2008
bruno guerin-marthe: la rochette
Jean-Noel, je n'y crois pas.On se retrouvera tôt ou tard au paradis blanc ou ailleurs, et j'ai eu beaucoup de chance de te rencontrer et de partager une partie de l'Everest avec toi, tant de joies dans la simplicité.C'était extraordinaire et j'aurais tant aimé recommencer avec toi.Toute ma famille partage la douleur de ta disparition, nous pensons très fort à tes proches.Jamais , je ne t'oublierai.

dimanche 22 juin 2008
Stéphane: MOUVAUX
Jean Noël, ta simplicité, ton talent et ton envie de donner et de partager aux autres manqueront au milieu de la montagne. Tout mon profond soutien à ta famille et à tes proches.

dimanche 22 juin 2008
Béa: NICE
L'Himalaya et les Dieux qui y résident gardent parfois pour eux leurs Anges. Tu reposes désormais au Paradis Blanc ; sois en paix, Jean-Noël, dans le milieu qui te rendait heureux. Je garde en mémoire ton énergie, ton humilité, ton humour et ta délicatesse. Parti vraiment trop tôt !! Je pense bien à toi... Une pensée aussi pour la Famille et les Proches ; trouvez beaucoup de courage pour faire face. Nous sommes sans doute très nombreux à être auprès de vous. Béatrice GANAZZOLI (ayant partagé Monaco Everest 2007)

dimanche 22 juin 2008
fred: grasse
Pourquoi....Si vite....Pas comme ça.....Tu seras toujours avec nous.Les Ganancia

dimanche 22 juin 2008
Odile
... et une pensée toute particulière à cette femme, cette Maman qui, au fil des ans, n'avait d'autre choix que de 's'apprivoiser' à vivre peut-être un jour ce drame. 'Madame, quelle sagesse et grandeur d'âme vous devez avoir ! J. Noel ne pouvait espérer meilleure fin... il n'est pas seul, il repose là haut... dans la Montagne des Grands Hommes...'Je pense à vous.

dimanche 22 juin 2008
alain31
J'ai compris que, finalement, chaque sommet ne représente rien de plus que ce que vous êtes prêts à risquer pour assouvir votre passion et vivre vos rêves. Tu vas nous manquer J.No

dimanche 22 juin 2008
 
Powered by Phoca Guestbook